Information Défense et Protection Animale et Environnement
 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
 Le Site AVNS continue d'évoluer
 
Vous pouvez dès à présent vous abonner à la new
 Visiter régulièrement,  en un clic sur l'image >
pour vous tenir informé chaque semaine
de tous les nouveaux sujets
Infos et discutions postés sur le forum AVNS
♣️ ♣️ ♣️ ♣️ ♣️
Guide Conseils techniques
Tout savoir faire sur AVNS
Canaille vous explique
RV sur son site d'astuces
 en un Clic sur l'image
 

Partagez | 
 

 FD : Il voulait vendre sur Internet... son pic-vert empaillé

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 67
Localisation : aquitaine

MessageSujet: FD : Il voulait vendre sur Internet... son pic-vert empaillé   Mar Mar 27 2012, 00:29

INFO : du 27/03/12

Il voulait vendre sur Internet... son pic-vert empaillé


La saisie des gendarmes
Un habitant de Chaumont, petit village situé entre Dun-sur-Auron et Sancoins, a eu la surprise de recevoir la visite d’un gendarme de la brigade de recherches (BR) de Bourges et d’un technicien de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), hier matin.

Son crime, ou plutôt son délit?? Avoir mis en vente, sur un site Internet de petites annonces, un pic vert empaillé. Cet oiseau appartient à une espèce protégée et ne peut donc être détenu ou vendu.

Cette petite annonce a été repérée par la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et signalée à l’ONCFS.

Petite annonce

Ne pouvant mener seul des perquisitions, le technicien de l’Office a fait appel à la gendarmerie, qui a mis à disposition son enquêteur chargé des atteintes à l’environnement et à la santé publique.



Après une fouille approfondie de la maison et des dépendances de l’habitant de Chaumont, les deux hommes ont mis la main sur le pic vert, mais aussi cinq autres espèces protégées. Il s’agit d’un martin-pêcheur, d’une chouette chevêche, d’un couple de faucons crécerelles et d’une tortue d’Hermann, tous naturalisés.

Détenir ou mettre en vente des espèces protégées, même empaillées,
est un délit passible, au maximum, d’un an de prison
et de quinze mille euros d’amende.
Le casier judiciaire du Berrichon étant vide, le parquet de Bourges a décidé de classer l’affaire suite à un rappel à la loi. Les animaux empaillés ont été saisis.

Auteur : Geoffroy Jeay

study L'article

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
 
FD : Il voulait vendre sur Internet... son pic-vert empaillé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux Nature Vie Solidaires :: ANIMAUX : Causes à défendre ♦ Action ♦ Information :: Bon à savoir - Faits divers - News reçus-
Sauter vers: