Information Défense et Protection Animale et Environnement
 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
 Le Site AVNS continue d'évoluer
 
Vous pouvez dès à présent vous abonner à la new
 Visiter régulièrement,  en un clic sur l'image >
pour vous tenir informé chaque semaine
de tous les nouveaux sujets
Infos et discutions postés sur le forum AVNS
♣️ ♣️ ♣️ ♣️ ♣️
Guide Conseils techniques
Tout savoir faire sur AVNS
Canaille vous explique
RV sur son site d'astuces
 en un Clic sur l'image
 

Partagez | 
 

 Le Parlement européen vote la fin de la découpe des ailerons de requin en mer

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
Kenny fondatrice

Messages : 4227
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 68
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Le Parlement européen vote la fin de la découpe des ailerons de requin en mer   Mer Nov 28 2012, 02:22

Info : du 27/11/2012




Le Parlement européen vote la fin
de la découpe des ailerons de requin en mer



Une étale d'ailerons de requins à Hong Kong
©️ AFP PHOTO / Philippe Lopez

Le Parlement européen a voté un texte qui contraint les pêcheurs à débarquer à terre les requins avec leurs ailerons. La résolution, soutenue par la Commission européenne, a été adoptée à une très large majorité de 566 votes, face à 47 votes contre et 16 abstentions, rapporte la BBC
le 22 novembre. Le but de cette mesure est de réduire le fining c’est-à-dire la découpe des ailerons de requins à bord des navires et le rejet de ces derniers, parfois vivants, en mer. Au niveau mondial, l’Europe pêche 15 % des requins. Auparavant, les pêcheurs pouvaient juste débarquer à terre des ailerons, c’était une faille dans la législation interdisant le fining déjà votée en 2003. «C’est une étape importante dans l’effort global en vue d’arrêter la pratique du gaspillage généralisé. Nous avons travaillé durant 6 années pour cela », se réjouit Sandrine Polti de Pew Environmental Group. En effet, les ailerons de requins peuvent atteindre jusqu’à 70 dollars le kilogramme en Asie. Or, peu encombrants, ils sont faciles à stocker sur un navire alors que ramener la carcasse entière s'avère une contrainte puisque les autres parties de l’animal ont une valeur moindre. Ainsi, jusqu’à maintenant certains pays accordaient des permis spéciaux autorisant les pêcheurs à ne débarquer que des ailerons. La résolution doit encore passer devant le conseil des ministres européens.
study l'info à sa source

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
Kenny fondatrice

Messages : 4227
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 68
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Re: Le Parlement européen vote la fin de la découpe des ailerons de requin en mer   Dim Déc 09 2012, 06:10

Info de Notre-Planete.info Du 06 décembre2012



Le Parlement européen interdit définitivement le "finning" ou découpe des ailerons de requin



DR


Le Parlement européen s'est enfin prononcé en faveur de la correction des failles que comporte l'interdiction communautaire du finning ou découpe des ailerons de requins. Après des années de discussion, 566 députés européens ont voté le 22 novembre 2012 en faveur d'un rapport qui soutient la proposition de la Commission européenne d'exiger que les nageoires soient naturellement attachées pour tous les requins débarqués au port.

Le finning est une activité barbare qui consiste à pêcher des requins (mais également des raies) pour leur couper uniquement les nageoires, qui serviront à la préparation de soupes aux ailerons de requin, populaires dans certaines cultures asiatiques. Les animaux, amputés, sont ensuite rejetés en mer où ils agonisent : une pratique pourtant interdite dans l'Union Européenne depuis 2003.
Toutefois, le règlement de l'UE comportait une exception selon laquelle les pêcheurs disposant d'un permis spécial pouvaient enlever les nageoires des requins à bord des navires, puis les débarquer séparément de leurs carcasses. Le respect du règlement était contrôlé au moyen d'un processus compliqué de mesure et de comparaison du poids des nageoires avec celui du requin entier, ce qui donnait beaucoup d'opportunités de pratiquer le finning sans être découvert.

Actuellement, les pêcheurs de l'UE détenteurs de permis spéciaux peuvent enlever les nageoires des requins en mer, dans la mesure où ils conservent également les carcasses. Le respect de la réglementation est contrôlé par un système compliqué et laxiste de limitation du rapport de poids entre nageoires et carcasses, qui permet de pratiquer le finning sans être découvert. L'Espagne et le Portugal sont les seuls États membres de l'UE qui délivrent encore ce type de permis. Or ces deux pays sont dotés de grands palangriers[2] qui capturent des requins dans le monde entier, pratiquement sans aucune limite.

Le Parlement européen a demandé en 2006 que l'interdiction communautaire du finning soit améliorée et a vivement encouragé la Commission européenne, en 2010, à proposer la fin de l'enlèvement des nageoires de requins en mer. La
proposition de la Commission, publiée en novembre 2011, a été approuvée par le Conseil des ministres et la commission Environnement du Parlement au printemps 2012. Les délibérations de la commission Pêche du Parlement ont été longues et parfois confuses, plusieurs députés européens se battant ardemment pour le maintien des failles du règlement.

Finalement, le 22 novembre 2012, le Parlement européen a adopté la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil européen. Dorénavant, "les nageoires de requin peuvent être partiellement tranchées et repliées contre la carcasse, mais elles ne sont pas enlevées de la carcasse avant d'être débarquées".

"Le vote du Parlement constitue une avancée majeure dans le cadre de l'effort mondial visant à faire cesser le gaspillage que représente le finning des requins," a déclaré Sandrine Polti, conseillère en politique de l'UE sur les requins pour le Pew Environment Group et conseillère politique pour Shark Alliance. "Notre coalition, dont les membres proviennent de divers horizons, a travaillé depuis plus de six ans dans ce sens et en vue d'autres réformes fondamentales de la politique de l'Union européenne en matière de requins, et nous sommes très heureux du vote d'aujourd'hui et des progrès qui, nous l'espérons, seront réalisés à partir de là."

La méthode « des nageoires naturellement attachées » est recommandée par le Comité scientifique, technique et économique de la pêche de l'UE et par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature
(UICN). Elle est également citée comme méthode préférée pour l'application de l'interdiction du finning dans de nombreuses résolutions de l'Organisation des Nations Unies et dans le plan de conservation des requins de la Convention sur les espèces migratrices.
Un nombre croissant de pays du monde entier, parmi lesquels des pays d'Amérique centrale, les États-Unis ou Taïwan, appliquent des politiques dites « des nageoires attachées ».

"Les organisations membres de Shark Alliance se réjouissent à la perspective de poursuivre cette coopération pour guider et promouvoir une règle 'des nageoires attachées' et obtenir des garanties complémentaires, telles que des limites de capture nationales et internationales, dans le but de traiter le problème de la surexploitation des requins dans son ensemble." s'est réjoui Nicole Aussedat, coordinatrice de Shark Alliance en France.

Les navires de l'UE débarquent tous les ans plus de 100 000 tonnes de requins et de raies (essentiellement des requins peau bleue) pêchés dans le monde entier. L'Espagne est systématiquement responsable de plus de la moitié de ces débarquements et des trois quarts des captures de requins peau bleue.

Selon le
PNUE, entre 26 à 73 millions de requins sont tués chaque année pour faire vivre le marché mondial des ailerons de requin (« shark finning »). Ces derniers représentent un des produits de la pêche les plus précieux au monde : le prix des ailerons de requin a atteint plus de 700 $ le kilo en 2011, selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA). Or, selon l'UICN, plus de 25 % de toutes les espèces de requins pélagiques sont menacés, dont plus de 50 % sont de grands requins océaniques pélagiques[1].

Notes

  • Shark Alliance est une coalition de plus de 130 organisations qui s'investissent dans la conservation des requins en s'appuyant sur la science. Shark Alliance a été lancée et est coordonnée par le Pew Environment Group, section dévolue à la conservation de Pew Charitable Trusts.
  • Un palangrier est un navire armé pour la pêche à la palangre. La palangre consiste en une longue ligne de fil de pêche (le corps de ligne) sur laquelle sont fixés des hameçons. Les hameçons sont reliés au corps de ligne par des émerillons, ce qui leur permet de tourner autour de celui-ci.
  • Vivant en pleine mer
study Source / Shark Alliance (doc PDF)

Auteur Christophe Magdelaine / notre-planete.info

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
 
Le Parlement européen vote la fin de la découpe des ailerons de requin en mer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Scanners corporels" dans les aéroports: tollé au Parlement européen
» Sonner au Parlement Européen
» Des croisières européennes en français
» où vote-t-on?
» Accord ciel ouvert historique entre l'Union européenne et le Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux Nature Vie Solidaires :: ANIMAUX : Causes à défendre ♦ Action ♦ Information :: CAUSES ANIMALES à défendre♦ Campagne ♦ Infos :: Animaux aquatiques-
Sauter vers: