Information Défense et Protection Animale et Environnement
 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
 Le Site AVNS continue d'évoluer
 
Vous pouvez dès à présent vous abonner à la new
 Visiter régulièrement,  en un clic sur l'image >
pour vous tenir informé chaque semaine
de tous les nouveaux sujets
Infos et discutions postés sur le forum AVNS
♣️ ♣️ ♣️ ♣️ ♣️
Guide Conseils techniques
Tout savoir faire sur AVNS
Canaille vous explique
RV sur son site d'astuces
 en un Clic sur l'image
 

Partagez | 
 

 Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rubis
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 36
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie   Mer Déc 19 2012, 11:36

AVAAZ.org Pétitions Citoyennes



La préfecture du Rhône (69) vient d’annoncer la suspension d’un arrêté autorisant l’euthanasie de deux éléphants tuberculeux afin de permettre à leur propriétaire, Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, de déposer un recours devant le tribunal administratif de Lyon s’il le souhaite.

Un répit de courte durée pour les animaux puisque les autorités indiquent « qu’un nouvel arrêté sera signé d’ici le mercredi 20 décembre à 12 heures si aucun recours n’est déposé ».

C’est à présent au propriétaire des éléphants, Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, de trouver une autre solution que cette mesure radicale, qui suscite une vague de réactions indignées partout en France.

Une demande de grâce présidentielle a été adressée à François Hollande, Il est urgent de se rallier autour de cette cause et de montrer que nous sommes tous touchés par le sort de Baby et Népal.


study Plus d'info /Le Point.fr: demande de grâce présidentielle pour deux éléphantes

☺️ Créé par : Sylvain B. ☺️ Destinataire : François Holalnde


Citation :
Objectif à atteindre : 40,000 S

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Ne fermez plus les yeux face à la souffrance de nos amis les animaux !
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 36
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Brigitte Bardot et Caroline de Monaco au secours des éléphantes de Lyon   Lun Déc 24 2012, 12:41


Alors que la justice a donné raison au préfet du Rhône qui a ordonné l'abattage des deux éléphantes, du Parc de la Tête d'Or, à Lyon, soupçonnées d'être atteintes de tuberculose, leur sort, toujours en suspens, continue de susciter de l'émotion.

Une pétition en ligne, portée par les réseaux sociaux, affirme ainsi avoir recueilli près de 65000 signatures. Dernier rebondissement : la Fondation Brigitte Bardot a demandé, lundi, au préfet du Rhône d'ordonner la «saisie» des deux éléphantes pour les confier à sa Fondation.

Dans une lettre ouverte à Jean-François Carenco, la Fondation Bardot lui demande de «prendre un nouvel arrêté, non plus d'abattage des éléphantes Baby et Népal, mais de saisie afin que ces animaux soient confiés à (sa) Fondation qui pourra leur assurer une fin de vie digne, dans un parc de quarantaine où elles pourront être soignées sans risque de contamination avec d'autres animaux ou du public.»


Caroline de Monaco «serait prête à envoyer son vétérinaire» auprès des pachydermes

Même la princesse de Hanovre, Caroline de Monaco, se mobilise pour Baby et Népal. Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, a confié à Paris Match, que la princesse «qui n'aurait malheureusement pas la place d'héberger les pachydermes le temps que leur propriétaire puisse les récupérer, serait en revanche prête à envoyer son vétérinaire pour effectuer de nouvelles analyses sur les animaux».

Vendredi, le juge des référés du tribunal administratif de Lyon, saisi par le propriétaire des éléphantes, avait donné raison au préfet, qui avait ordonné par un arrêté du 11 décembre l'euthanasie des deux pachydermes, après le décès par tuberculose d'une troisième éléphante. Leur propriétaire, Gilbert Edelstein, a aussitôt annoncé qu'il avait déposé un recours en cassation contre cette ordonnance, devant le Conseil d'Etat. Il a même appelé à la «grâce présidentielle».

LeParisien.fr


study : L'info sur LeParisien.fr

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Ne fermez plus les yeux face à la souffrance de nos amis les animaux !
Revenir en haut Aller en bas
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 4225
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 67
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Re: Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie   Mer Fév 20 2013, 10:47

Info sur Don'tmiss le 20 février 2013

Stéphanie de Monaco et Brigitte Bardot : même combat !

.



Stéphanie de Monaco et Brigitte Bardot même combat ! Elles veulent sauver deux éléphantes.

Les pachydermes sont suspectés d’être porteurs du virus de la tuberculose, devraient être euthanasiés sur décision préfectorale.

Stéphanie veut les défendre comme elle l’a confié à la radio ce matin : « On ne leur a pas laissé une chance. Tout ce que je demande c‘est qu’on ait une chance de les tester et éventuellement les traiter, car c’est possible. J’ai réuni un panel d’experts des Etats-Unis où cela se fait fréquemment. »

Elel veut même accueillir Baby et Nepal ! « Il y a toujours des solutions plutôt que d’enlever la vie à deux animaux qui n’ont rien demandé à personne et qui ne sont même pas malades ! Leur dernier test était négatif. Je me suis engagée auprès du ministre de l’Agriculture pour les accueillir dans notre propriété pour leur faire d’autres tests. Et les mettre en isolement. C’est prévu. Nous avons une propriété au dessus de Monaco avec ma famille. Mon père y a déjà accueilli des animaux dans ce genre de situation. »

A suivre donc…

Auteur : rosebud

study L'article sur Don'tmiss

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 4225
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 67
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Re: Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie   Lun Fév 25 2013, 05:38

Info du 25.02.2013

Le Conseil d'Etat ne s'intéresse pas seulement au non-cumul des mandats et à la légalité du taux d'imposition des revenus à 75 %. Il s'est penché jeudi dernier sur le sort de deux éléphantes du cirque Pinder déclarées « administrativement malades » après avoir cohabité avec une de leurs congénères mortes de tuberculose, au mois d'août, à 67 ans.

Invitée par le rapporteur public à suspendre l'arrêté préfectoral autorisant l'euthanasie de Baby, 42 ans, et de Népal, 43 ans, la sous-section compétente du Conseil d'Etat a délibéré dans la foulée.

Selon nos informations, elle a suivi les recommandations du rapporteur et suspendu l'arrêté du préfet du Rhône. Parmi les arguments retenus, la disproportion entre le risque présenté par les animaux - dont la maladie n'est pas clairement avérée par les examens médicaux - et la « radicalité » de la solution imposée par le préfet.

Auteur : Catherine Chatignoux

study L'article

Une belle:cheers: Victoire Baby et Népal sauvé cheers

.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
Kenny fondatrice
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 4225
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 67
Localisation : aquitaine

MessageSujet: Re: Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie   Ven Mar 22 2013, 09:19

Info Du 22 mars 2013



Baby et Népal bientôt rapatriées vers le Roc Agel

.

©️ Photo Charly Gallo/Centre de Presse - Gaetan Luci/Palais Princier.
. Dès la mi-décembre, la princesse Stéphanie est montée au créneau pour défendre Baby et Népal, les deux éléphantes hébergées au zoo de Lyon, condamnées à l’euthanasie par un arrêté du préfet de Lyon. Depuis, cette décision a été remise en cause par le conseil d’Etat. La princesse Stéphanie raconte son combat à Monaco Hebdo.

.Monaco Hebdo : Le conseil d’Etat a suspendu le 27 février la décision préfectorale d’euthanasier les éléphantes Baby et Népal qui étaient hébergées au zoo de Lyon. Votre réaction ?
Princesse Stéphanie : C’est plus qu’une suspension. Le conseil d’Etat a pointé plusieurs illégalités. Le préfet de Lyon a pris sa décision d’euthanasier les éléphantes sans respecter le code rural et la constitution française. Il existe différentes mesures avant d’arriver à l’euthanasie. Une des premières est de vérifier la véracité de l’exposition. Il n’y a euthanasie que s’il y a des signes cliniques de tuberculose. Or, ce n’était pas le cas.

.M.H. : Que s’est-il passé en réalité ?
P.S. : En 2012, l’éléphante Java, qui était la propriété du zoo de la Tête d’or, est morte de sa belle mort à 68 ans. Des tests ont été pratiqués sur le cadavre. Or, sur un cadavre, c’est logique, il n’y a plus d’anticorps et la souche de la tuberculose est apparue. Car tous les éléphants sont plus ou moins porteurs de la tuberculose. C’est génétique. Mais ce n’est pas une tuberculose active transmissible à l’humain. D’ailleurs, autour de nous, il y a plein d’humains porteurs sains de la tuberculose, qui ne la déclarent pas et ne sont pas contagieux…
Pourtant, même si ce test était « douteux », on a décidé que Java avait contaminé Baby et Népal, les deux éléphantes hébergées par le zoo que le directeur du cirque Pinder M. Edelstein avait racheté à un cirque anglais au début des années 90 quand les animaux ont été abolis dans les cirques en Angleterre.

.M.H. : Pour rendre sa décision d’euthanasier les éléphantes Baby et Népal, le préfet de Lyon a invoqué des raisons de santé publique ?
P.S. : Le préfet a affirmé qu’il s’agissait d’une question de santé publique alors que le zoo n’a même pas procédé à des tests de son personnel tout de suite… Quant aux visiteurs du zoo, ils sont situés à 15 mètres de Baby et Népal et ne sont pas exposés. Il existe bel et bien un problème de recrudescence de la tuberculose en France mais il n’est pas imputable aux éléphantes ! Elles ne se baladent pas dans la rue ou dans le métro. Elles restent tranquilles dans leur parc… Le préfet soutient que Baby et Népal ont été en contact avec Java. Ce n’est pas possible. J’ai fait venir des spécialistes américains qui travaillent avec l’International Elephant Foundation, ont déjà dû traiter des cas avérés de tuberculose et ont établi tout un protocole de tests et de traitements que le congrès américain a adopté. Ils nous disent que Baby et Népal n’ont jamais été exposées. Pour qu’il y ait contact, il aurait fallu que les éléphantes soient à distance de trompe, à 15 m. Or, elles étaient séparées à l’extérieur de 25 m, par un fossé et des barrières. Et à l’intérieur, elles étaient séparées, logées dans deux bâtiments différents. Le fond de l’histoire, c’est que le zoo qui a changé de direction ne voulait plus s’embarrasser de deux éléphants qui n’étaient pas à eux et faire autre chose du parc à éléphants… Pourquoi ne pas avoir simplement donné un préavis à M. Edelstein pour qu’il récupère ses animaux plutôt que de vouloir leur enlever la vie, sans les tester ?

.M.H. : Pourquoi avoir livré ce combat ?
P.S. : Je suis rentrée dans la bagarre dès la diffusion du premier reportage sur Baby et Népal le 17 décembre. L’injustice de la situation m’a choquée et il s’agissait d’un faux problème. De plus, l’éléphant d’Asie est une espèce en voie de disparition. En Europe, on n’a plus le droit de les importer et le cheptel est vieillissant. D’où la nécessité de protéger Baby et Népal. Avec M. Pills du Monte-Carlo Festival, la Fédération mondiale du cirque et l’European circus association, nous nous sommes mobilisés. Il y a eu une grande solidarité du monde des parcs animaliers, du cirque et des animalistes. La pétition de 120 000 personnes a peut-être également fait peur aux politiques.

.M.H. : Vous avez actionné plusieurs leviers. Au niveau politique d’abord auprès du ministre de l’Agriculture français Stéphane Le Foll et du président Hollande. Comment cela s’est-il passé ?
P.S. : J’ai écrit à M. Hollande et sollicité un rendez-vous auprès du ministre de l’Agriculture. L’ambassadeur de France à Monaco Hugues Moret nous a donné un bon coup de main, comme le cabinet du prince souverain. On a fait parvenir les lettres au plus vite par voie diplomatique. Mon premier courrier au président Hollande lui indiquait que la décision du préfet était injuste et qu’il fallait procéder à d’autres tests. C’est à ce moment-là que l’affaire est passée devant le conseil d’Etat. Dans un deuxième courrier, je lui ai envoyé une documentation pour prouver le bien-fondé de notre demande. Nous sommes arrivés au ministère de l’agriculture en professionnels. Nous avons démontré que ce n’était pas un coup médiatique et qu’on n’y allait pas la fleur au fusil.

.M.H. : Vous avez proposé d’héberger les deux éléphantes au Roc Agel en attendant de trouver une solution. Un enclos est-il déjà prêt ? Quel est le timing ?
P.S. : Puisque ces éléphants dérangent à Lyon, il est urgent de les enlever de là-bas. J’ai peur pour leur vie. La spécialiste des Etats-Unis arrive le 18 mars, on se rendra alors à Lyon. Les premiers tests sanguins y seront réalisés. Cela nous laisse le temps de construire dans les normes un habitat vers le Roc Agel. Une écurie où elles pourront dormir, si le temps est mauvais, et un enclos. Il y a des normes à respecter s’agissant de la récupération des eaux usées, du nettoyage de l’écurie… Logiquement, d’ici à la fin du mois ou le début du mois d’avril, Baby et Népal seront rapatriées. Elles resteront le temps que M. Edelstein construise son parc Pinderland dans la région parisienne, où elles passeront leur retraite… Après, tout dépendra des tests. Même s’ils étaient positifs, ce dont je doute énormément, il y a des traitements, qui durent 2 ans. Un grand laboratoire nous a proposés de faire à prix coûtant les antibiotiques spéciaux pour éléphants au goût que l’on souhaitait (banane, carotte, fraise, etc).

M.H. : Vous étiez en contact avec Brigitte Bardot, présidente d’une fondation qui défend les animaux, et qui a également milité pour Baby et Népal ?
P.S. : Elle m’a envoyé un courrier pour me tenir au courant des actions qu’elle menait de son côté. C’est très bien qu’on soit tombées d’accord pour une fois… En général, ce n’est pas la grande copine du cirque de Monte-Carlo… Mais il faut faire la part des choses. Il vaut mieux protéger les animaux comme le fait Brigitte Bardot en préservant leur habitat naturel ou en finançant des milices de rangers contre les braconniers. Plutôt que de dépenser son temps et son énergie à faire des sittings devant les cirques… Quand je vois comment les éléphants sont abattus dans leur milieu naturel — 250 000 en 2 ans —, je préfère les voir dans un cirque… Les animalistes nous disent d’ouvrir les cages des animaux en captivité. Certains fauves nés en captivité depuis 8 générations, si vous les lâchez dans la nature, ils tiennent deux heures. Ils meurent de faim, ils sont stressés, ils ne survivront pas… Autant les préserver dans les cirques et les parcs d’attraction pour continuer à préserver les races et dans de bonnes conditions. En leur donnant un gîte, de l’amour et de la protection.

M.H. : Selon vous, le cirque permet de préserver la biodiversité ?
P.S. : Heureusement qu’on reproduit dans les cirques des tigres blancs, du Bengale, de Sumatra, car il y en a 350 dans le monde. Le cirque a une vocation de protection de la diversité. D’ailleurs, la fédération mondiale de cirque a mis en place des normes très strictes.

M.H. : Brigitte Bardot a menacé de quitter la France pour la Russie en cas d’euthanasie. Qu’avez-vous mis dans la balance ?
P.S. : Je n’aurais pas pu faire la même chose (sourire). De toute façon, je ne suis pas du genre à menacer. Je préfère présenter le poids d’expériences déjà réalisées et prouver par A + B que cette décision était mauvaise. J’ai choisi d’arriver avec une batterie de professionnels et des solutions. J’ai envoyé les documents par un membre du congrès américain qui a lui même procédé à des tests…

M.H. : Cet été, à la deuxième édition du Circus Dinner show, que vous organisez, il y aura des animaux ?
P.S. : Comme c’est un dîner, il est interdit, pour des raisons de sécurité et d’hygiène, de présenter des numéros avec des animaux. Par contre, effectivement, on réédite l’expérience du Circus Dinner Show avec des numéros qui sont passés au festival du cirque et à New generation. Les plats seront concoctés par le chef Philippe Joannès du Fairmont. Le seul changement, cette année, c’est qu’on travaille tous les soirs du 24 juillet au 18 août. La première édition a bien marché et je suis plutôt optimiste pour cette année.

M.H. : Vous vous faites rare à la télévision. L’émission C est à vous, c’était aussi pour incarner ce combat pour Baby et Népal ?
P.S. : Je passe à la télévision pour Fight Aids ou pour ce genre de combats. Ma parole a d’autant plus de poids qu’elle est rare. Comme je suis rarement à la télévision, quand j’y suis, les gens m’écoutent (sourire)… Là, l’animatrice habituelle, Alessandra Sublet, était en vacances toute la semaine. Des animateurs de France Télévisions la remplaçaient. Stéphane Bern, qui est un ami, est venu pendant le festival du cirque. Nous étions en plein boum avec Baby et Népal… Il m’a proposé d’en parler à C à vous.

M.H. : Votre principal combat réside dans la prévention et la lutte contre le sida. Fight Aids était associé au concert NRJ Tour le 8 mars dernier. Vous avez réussi à faire passer un message de prévention auprès des jeunes en faveur du port du préservatif et du dépistage ?
P.S. : Nous avons pu distribuer des préservatifs. C’est important car le préservatif reste le seul moyen de se protéger. Nos jeunes sont de plus en plus éduqués au VIH. Ils écoutent les messages et ce sont eux qui incarnent l’avenir de la lutte contre le sida. Fight Aids rentre désormais au collège. Nous avons une bonne équipe au lycée technique. Nous avons formé une équipe d’une quinzaine de jeunes qui font l’émission Jungle Fight sur Radio Monaco. Ils posent les vraies questions et relaient celles de ceux qui n’osent pas en poser. Ils servent d’intermédiaires, accompagnent ceux qui ont peur de faire le test. Les jeunes vont plus facilement parler à d’autres jeunes…

M.H. : Quels sont les prochains événements pour Fight Aids ? Avez-vous programmé un autre dépistage de masse Test in the city et connaissez-vous la vedette programmée au concert caritatif de cet été ?
P.S. : Un Test in the city devrait avoir lieu à la rentrée, mi-septembre. C’est une période propice : la Côte d’Azur est un lieu de passage propice aux rencontres estivales et à l’oubli du préservatif… S’agissant du concert de cet été, on attend la réponse. Mais normalement, ce devrait être Elton John, qui est programmé au Sporting summer festival.

M.H. : Récemment, des chercheurs ont parlé de la « guérison fonctionnelle » d’un bébé né séropositif grâce à l’administration d’une trithérapie antirétrovirale. Il y a aujourd’hui des essais pour des vaccins à visée thérapeuthique. Ressentez-vous davantage d’espoir aujourd’hui ?
P.S. : Oui et non. Oui pour les progrès de la recherche. Non pour la manière avec laquelle on en parle… Il ne faut pas s’emballer. Restons prudents. Avant même qu’un vaccin soit testé à 200 %, les médias évoquent une solution pour demain, les gens font moins attention. Et cela me fait peur. Pour qu’un vaccin soit commercialisé, il faudra attendre des années ! Quand les trithérapies sont sorties, on a d’ailleurs noté une baisse de la vigilance. Par définition, un traitement traite, mais ne guérit pas. Entre mettre un préservatif et prendre un traitement toute sa vie, avec les effets secondaires redoutables que cela implique, le choix est vite fait.

M.H. : Vous avez indiqué avoir été « blessée » par le script de Grace de Monaco. Qu’est-ce qui vous a heurté ?
P.S. : Je veux bien comprendre la volonté d’hollywoodiser ou glamouriser les choses. Mais quand on parle d’une période historique, il faut au moins respecter les faits. L’histoire d’une famille, d’un pays. On peut romancer autour des faits mais pas les modifier. C’est ce qui nous a blessés ma famille et moi. On n’a pas le droit de transformer notre patrimoine, notre histoire, notre intimité.

M.H. : Vous pouvez donner un exemple ?
P.S. : Ce qui nous a choqués, c’est cette manière de mettre notre père à l’arrière-plan. On avait l’impression que toutes les décisions de Monaco venaient de ma mère ! Paix à son âme, c’était une femme extraordinaire, mais ce n’était pas elle le prince de Monaco. C’en était comique à la fin car dans tous ces épisodes de 1962, à la lecture du scénario, on pouvait penser que c’était elle qui avait livré le bras de fer avec de Gaulle. Romancer, c’est bien mais il faut respecter cet homme merveilleux qu’était le prince ainsi que la réalité historique. Là, ils ont même fait ressusciter des personnes décédées à cette époque… Les faits réels ont été déformés en faisant passer les Français pour des imbéciles, avec un faux vaudeville… Il faut également penser à tous les vieux Monégasques qui ont vécu cette période. On n’a pas le droit de leur voler un bout de leur histoire. Quant au casting, j’ai été choquée du choix de certains acteurs. Notamment par celui de l’actrice principale.

Auteur : Milena Radoman

study l'info à sa source

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Aidez les animaux en faisant le Clic achat sur le logo zooplus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avns.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvons Baby et Népal de l'euthanasie, signez la pétition !!!!
» Sauvons Baby et Népal !
» Lyon Sauvons 2 éléphants de l'euthanasie
» Sauvons Baby et Népal ! suite
» pour sauver Baby et Népal d'une euthanasie injustifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux Nature Vie Solidaires :: ANIMAUX : Causes à défendre ♦ Action ♦ Information :: Action : Manifestations, Pétition, Action divers :: Pétitions et actions diverses-
Sauter vers: